Skip to content

Le b.a.-ba des transferts monétaires : tout ce que vous devez savoir

We are sorry but the page you are looking for is not available in the language you have selected, please go to the corresponding homepage
  1. Accueil
  2. Thèmes
  3. Transferts monétaires sectoriels

Coordination, gestion des camps et transferts monétaires

Le contenu de cette page a été rédigé avec le Global CCCM Cluster.

Introduction au secteur de la coordination et de la gestion des camps (CCCM)

La coordination et la gestion des camps a pour objectif d’assurer l’accès équitable aux services et à la protection des personnes déplacées vivant dans des communautés, afin d’améliorer leur qualité de vie et de préserver leur dignité lors de déplacements, mais aussi d’influer en faveur de solutions à leur situation tout en les préparant à la vie après le déplacement. Si elles se focalisent davantage sur les camps, les contextes similaires et les centres collectifs (par exemple, centres de transit, d’évacuation et de réception), les approches de la CCCM sont également pertinentes pour les contextes hors camp, en matière de coordination basée sur un lieu et par le biais de la gestion mobile ou à distance. Le Global CCCM Cluster est une structure de coordination créée par le Comité permanent interorganisations (IASC) pour prendre en charge les situations de déplacement interne. Il apporte un soutien aux opérations terrain en fournissant des outils, des directives et un renforcement des capacités en vue de coordonner et de gérer les populations déplacées.

Credit: Amy Christian/Oxfam
Des personnes attendent au niveau d’un centre de distribution d’Oxfam, dans le camp de réfugié·es de Nyarugusu. Amy Christian/Oxfam

Les personnes en charge de la gestion du camp sont souvent les mieux placées pour comprendre le contexte et les dynamiques du site, communiquer au jour le jour avec les résident·es et être responsables de la gestion ou du suivi des voies d’information du site, des mécanismes de retours et des systèmes de référencement qui peuvent être utilisés dans le cadre d’interventions sectorielles ou de transferts monétaires à usages multiples.

Comment les transferts monétaires sont-ils utilisés dans le secteur de la coordination et de la gestion des camps ?

Deux aspects des transferts monétaires sont pertinents pour le secteur de la coordination et de la gestion des camps. Premièrement, les transferts monétaires peuvent être directement utilisés dans le cadre des activités de gestion des camps, surtout pour remettre en état les installations du site. Si les transferts monétaires sont un outil particulièrement efficace dans les contextes urbains, ils peuvent également être utiles dans les zones rurales et dans les camps, où les marchés sont de plus en plus dynamiques au fur et à mesure que des personnes s’installent dans ces zones. L’utilisation des transferts monétaires peut promouvoir la cohabitation pacifique avec les populations hôtes, car elle injecte des fonds dans l’économie locale. Néanmoins, les opportunités de marché dans les camps peuvent être limitées (en particulier s’ils se situent à distance des routes commerciales ou des grands marchés), et recourir à un mélange d’aide en nature et de transferts monétaires est souvent la meilleure option.

Le deuxième aspect concerne l’impact des transferts monétaires mis en œuvre par d’autres acteurs dans un contexte communautaire sur l’organisation en charge de la gestion du camp et ses activités. Les transferts monétaires peuvent donner des opportunités, mais peuvent également présenter des difficultés dont les personnes en charge de la gestion des camps doivent être au courant et qu’elles doivent atténuer, comme la hausse potentielle des risques de protection associés aux transferts monétaires ciblés, ou l’augmentation des mouvements si, par exemple, le point de distribution se trouve en dehors du camp. En outre, assurer la redevabilité des prestataires de services utilisant les transferts monétaires dans un contexte communautaire peut être complexe pour les personnes en charge de la gestion d’un camp, en particulier lors d’interventions sectorielles ayant un impact direct sur le bien-être général des personnes concernées.

Quelles sont les principales difficultés au moment d’accroître l’échelle des transferts monétaires de qualité dans le secteur de la coordination et de la gestion des camps ?

  • Il est nécessaire de vérifier le bon fonctionnement des transferts monétaires sur le plan pratique dans le secteur de la coordination et de la gestion des camps et de mieux définir les situations où les transferts monétaires peuvent et doivent être utilisés dans les camps et contextes similaires.
  • Des directives et mécanismes doivent être mis au point par les personnes en charge de la gestion des camps pour veiller à la redevabilité de tous les acteurs utilisant des transferts monétaires dans le camp.
  • La communication et le partage de connaissances doivent être plus efficaces : les personnes en charge de la gestion des camps ne sont pas toujours consultées lorsque des transferts monétaires sont utilisés dans les contextes communautaires, ce qui déstabilise la coordination générale des interventions. Cela est particulièrement important car les personnes en charge de la gestion peuvent aussi permettre aux acteurs de l’assistance monétaire de comprendre le contexte et les dynamiques sur site, et faciliter l’utilisation des transferts monétaires et la distribution.
  • Il convient de comprendre le degré de responsabilité de la personne en charge de la gestion d’un camp lorsque les transferts monétaires n’ont pas les résultats escomptés (par exemple, si les personnes déplacées n’achètent pas de matériaux de qualité pour la construction d’abris et qu’elles ne sont par conséquent pas protégées des aléas de la météo) et que de ce fait les normes minimales du secteur ne sont pas respectées.

Le b.a.-ba des transferts monétaires : tout ce que vous devez savoir

Explorer maintenant