Skip to content
We are sorry but the page you are looking for is not available in the language you have selected, please go to the corresponding homepage

La situation mondiale des transferts monétaires en 2020 – Chapitre 9 Covid-19 et transferts monétaires : impacts et implications de la crise et de la réponse

MISE À L’ÉCHELLE DES TRANSFERTS MONÉTAIRES, BESOINS ET FINANCEMENT

Les transferts monétaires sont considérablement accrus en réponse à la COVID-19, mais l’écart entre les besoins et le financement augmente rapidement.

Rien n’indique que l’augmentation des transferts monétaires à ce jour ait eu un impact sur la qualité de la programmation. Cependant, dans un contexte de resserrement des budgets, il est possible que les investissements dans la qualité et la redevabilité envers les populations touchées soient compromis.

DES OPPORTUNITÉS POUR MIEUX SE RECONSTRUIRE

La pandémie de la COVID-19 a un coût humain extraordinaire, mais elle offre également l’occasion de redéfinir le système humanitaire afin de mieux répondre aux besoins des personnes touchées par la crise et de mieux se reconstruire :

La réponse à la COVID-19 et le relèvement peuvent accélérer les efforts pour de nouveaux partenariats innovants entre les acteurs internationaux et la société civile locale. Les organisations internationales devront apprendre à être de meilleurs intermédiaires.

La réponse à la COVID-19 pourrait donner l’impulsion nécessaire pour résoudre les problèmes de coordination des transferts monétaires qui se posent depuis longtemps. Les groupes de travail sur les transferts monétaires ont réagi rapidement, en fournissant une analyse critique et des orientations, mais des obstacles structurels subsistent, par exemple en ce qui concerne les ressources et la faiblesse des liens avec l’architecture de réponse formelle.

La réponse à la COVID-19 a accéléré la collaboration entre les professionnels de la protection sociale et de l’aide humanitaire en matière de transferts monétaires au niveau mondial. Mais, dans de nombreux cas, les réponses nationales sont entravées par les “ jeux d’attente”, les silos et la compétitivité.

La réponse à la COVID-19 entraîne un passage rapide aux canaux numériques et à distance pour l’enregistrement, la distribution et le suivi des transferts monétaires. Ces changements peuvent se révéler être la “nouvelle norme”, apportant des opportunités et nécessitant une attention particulière aux risques liés à la programmation et à la gestion des données.

La réponse à la COVID-19 a mis en évidence la nécessité de mieux analyser le marché et de comprendre comment la réponse humanitaire peut renforcer les systèmes de marché. Les stratégies de relèvement du marché devraient être intégrées dans la conception des programmes et les efforts visant à relier les acteurs humanitaires et de développement dans le cadre d’une programmation basée sur le marché devraient être accrus.

ACTIONS “SANS REGRET” DANS LE CONTEXTE DE LA COVID-19

  • Rechercher  les  possibilités  de  lien  avec  les systèmes de protection sociale, s’il y a lieu. Il existe de nombreux points d’entrée simples tout au long  de la chaîne de distribution qui peuvent faire une grande différence, et il est nécessaire de combler les lacunes en matière de couverture et d’exercer des fonctions qui ne sont peut-être pas prioritaires pour les gouvernements.
  • Travailler  avec  d’autres  acteurs  pour  renforcer les capacités afin de créer une situation gagnant- gagnant dans laquelle les acteurs de l’ensemble de l’écosystème des transferts monétaires sont prêts pour les transferts monétaires.
  • Lorsque vous passez rapidement à la programmation numérique et à distance, envisagez des interventions complémentaires et la création d’alliances pour faire face aux effets d’exclusion potentiels, à la culture numérique et à de bons processus de participation et de rétroaction.
  • Agir à court terme mais penser sur le long terme. Gardez toujours à l’esprit que vous devez mieux vous reconstruire.