Skip to content

Le b.a.-ba des transferts monétaires : tout ce que vous devez savoir

We are sorry but the page you are looking for is not available in the language you have selected, please go to the corresponding homepage

Planifier l’adoption par le gouvernement d’un programme de protection sociale dans un climat d’insécurité : le Programme de Subventions pour le Développement des Enfants au nord Nigeria

2014 — De The CALP Network, Vincent Trousseau

Les programmes de transfert monétaire sont de plus en plus utilisés en Afrique de l’Ouest lors des interventions en réponse aux crises alimentaires et nutritionnelles. Au-delà des situations d’urgence, les mécanismes de transfert monétaire jouent un rôle majeur dans les stratégies et politiques de protection sociale.

Malgré le rapide développement des programmes de protection sociale et les partenariats établis avec des institutions nationales pour la mise en oeuvre de ces interventions, peu d’études ont été menées dans le but d’évaluer les progrès opérationnels et les défis liés à la mise en oeuvre d’interventions monétaires dans le cadre des systèmes de protection sociale au Nigeria.

De même, bien que les programmes de transfert monétaire soient mis en oeuvre de plus en plus fréquemment dans des régions dangereuses, on a peu documenté la mesure dans laquelle les mesures de préventions et d’atténuation des risques liés à l’insécurité peuvent affecter la mise en oeuvre des programmes.

Cette étude de cas vise à présenter les progrès, les difficultés et les enseignements tirés d’un programme de protection sociale ciblant les femmes enceintes et les enfants de moins de deux ans, dans les États septentrionaux de Jigawa et de Zamfara au Nigeria. Ce programme est financé par le Département britannique du Développement International (DFID) et mis en oeuvre par Save the Children, en partenariat avec Action Contre la Faim (ACF).

 

Le b.a.-ba des transferts monétaires : tout ce que vous devez savoir

Explorer maintenant