Skip to content

Le b.a.-ba des transferts monétaires : tout ce que vous devez savoir

We are sorry but the page you are looking for is not available in the language you have selected, please go to the corresponding homepage

Atelier de travail sur les études de marché – Goma, RDC

2013 — De CARE International, OXFAM GB, PAM, FAO, AVSI, IRC

Comment conduire une étude de marché ? À quoi cela sert ? Quels sont les outils ? Ce sont autant de question qu’un acteur humanitaire a dû se poser. Lors des dernières rencontres et discussions sur les études de marché, les acteurs humanitaires ont manifesté leur intérêt à débattre en profondeur sur les méthodologies et standards minimums pouvant assurer une meilleure analyse de l’environnement dans lequel nous intervenons.

Ainsi CARE et OXFAM, grâce au financement d’ECHO et avec l’appui de NRC, AVSI, le PAM, la FAO, IRC et CONCERN ont proposé de se rencontrer durant trois jours afin de répondre à ces questions.

L’atelier d’échange et d’apprentissage sur les études de marché en RDC a été organisé et facilité par les organisations suivantes du 12 au 14 mars 2013 : Care International, Oxfam GB, Norwegian Refugee Council (NRC), le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) et l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Cet atelier tire sa source des conclusions des divers ateliers organisés en 2011 et 2012 sur l’assistance monétaire dans lesquels la question de la réalisation d’études de marché, de l’impact de nos interventions sur les marchés, etc. restait parmi celles les plus fréquemment posées.

Lors de l’atelier d’échange et d’apprentissage sur l’assistance monétaire de Goma organisé en 2011, les principales informations ressorties concernant le marché se présentaient ainsi :

  • Comment fonctionne le marché : les systèmes de crédit formel et informel ;la périodicité/fréquence du marché physique ;les acteurs dans la(es) chaine(s) de valeur ; la gamme des produits, leurs origines et disponibilité ; l’évolution/fluctuation des prix ; le rôle des services de l’Etat dans le marché ; la chaine d’approvisionnement ; la capacité et le délai pour les commerçants de s’approvisionner ; l’existence des structures physiques ; etc.
  • Analyse de l’économie « invisible » ou informelle – s’il existe des carences, peut-être les ménages pratiquent le troc entre eux ou se dirigent vers d’autres marchés dans d’autres lieux

L’analyse de marché comprend beaucoup plus qu’un suivi des prix et de disponibilité des produits. On a constaté qu’il existe plusieurs approches d’analyse de marché utilisé en RDC, mais un outil assez pratiqué dans d’autres pays et apprécié par les acteurs humanitaires est l’Analyse et la Cartographie du Marché en Urgences (EMMA).

Ainsi, plusieurs organisations ont répondu présentes afin de réfléchir sur les études de marché.

Ce premier atelier d’échange et d’apprentissage sur les études de marché s’est ainsi tenu à Goma du 12 au 14 mars 2013 et a regroupé 36 participants, représentants d’ONG internationales, d’ONG nationales et d’agences des Nations Unies. Cet atelier a été possible grâce au financement d’ECHO.

L’atelier s’est tenu à Goma, en province du Nord Kivu, mais s’adressait à l’ensemble des acteurs de la RDC.

 

Le b.a.-ba des transferts monétaires : tout ce que vous devez savoir

Explorer maintenant