Skip to main content

Le b.a.-ba des transferts monétaires : tout ce que vous devez savoir

We are sorry but the page you are looking for is not available in the language you have selected, please go to the corresponding homepage
  1. Accueil
  2. Communauté
  3. Communautés de pratique

Le Donor Cash Forum

The Donor Cash Forum (DCF) is an informal body for donors to discuss and develop shared positions that will advance and improve humanitarian cash programming. The DCF currently comprises representatives from Canada, DG ECHO, Finland, Germany, Norway, Sweden, Switzerland, the UK, and the US (BHA and BPRM).

Vision

Le DCF vise à améliorer la cohérence et l’efficacité de l’aide humanitaire à travers les transferts monétaires pour les personnes touchées par les crises. Le groupe vise à maximiser les gains d’efficacité en promouvant la complémentarité et en réduisant les doublons grâce à l’amélioration de la programmation humanitaire.

L’approche commune des donateurs pour les transferts monétaires (Common Donor Approach – CDA) a été élaborée en reconnaissance des engagements pris dans le cadre du Grand Bargain en vue de promouvoir une meilleure prise en compte, utilisation et coordination des modalités de transferts monétaires pour répondre aux besoins de base, ce qui nécessiterait une vision coordonnée de la part des bailleurs. La CDA consacre les principes de responsabilité, de cohérence, d’efficacité et de localisation, mais reconnaît que des plans spécifiques à chaque pays seront nécessaires pour déterminer des actions significatives dans différents contextes.

La déclaration commune des donateurs sur les transferts monétaires à des fins humanitaires (Joint Donor Statement – JDS) s’est appuyée sur la CDA en identifiant des priorités, notamment : la collaboration entre les secteurs ; l’utilisation de paiements uniques pour répondre à différents besoins lorsque les conditions le permettent ; un meilleur accès aux mécanismes de redevabilité ; l’intégration de la protection ; l’interopérabilité des données ; et les liens avec les systèmes de protection sociale.

Le DCF est issu de l’initiative Good Humanitarian Donorship (GHD) et est guidé par les 24 principes et bonnes pratiques de l’aide humanitaire. Le DCF, comme la GHD, reconnaît qu’en travaillant ensemble, les bailleurs de fonds peuvent encourager et stimuler plus efficacement leurs actions fondées sur des principes et, par extension, une meilleure action humanitaire.

Buts et objectifs du DCF

L’objectif global du DCF est de faire progresser et d’améliorer la programmation humanitaire des transferts monétaires, comme indiqué dans la déclaration conjointe des bailleurs. Les objectifs spécifiques du groupe sont les suivants :

  1. Servir de forum d’échange technique où les membres peuvent discuter des développements récents et en cours dans le domaine de la programmation des transferts monétaires humanitaires. Il s’agit notamment d’un forum permettant de discuter des points de divergence, de résoudre les dilemmes ou de parvenir à des positions communes, le cas échéant.
  2. Améliorer les échanges de politiques et de décisions entre bailleurs au niveau mondial et national sur les programmes de transferts monétaires, soit par
    a. Soutenir les représentant(e)s des bailleurs dans les pays ciblés et s’engager avec eux, ou
    b. Identifier les questions stratégiques/thématiques spécifiques au niveau du pays que le DCF s’engagera à traiter collectivement.
  3. Faire progresser les priorités stratégiques globales, que les bailleurs de fonds sont particulièrement bien placés pour faire avancer, notamment en élaborant des documents de position communs et/ou des principes/déclarations.
  4. Faciliter l’engagement collectif avec les partenaires (conformément aux priorités stratégiques du DCF) et vis-à-vis des processus politiques clés (par exemple, les réunions des conseils exécutifs, ou le Grand Bargain), et développer un positionnement commun quand cela est faisable et avantageux.

Les membres du DCF reconnaissent les avantages des transferts monétaires en tant que modalité efficace et centrée sur les personnes touchées par une crise. Les transferts monétaires peuvent aider les personnes touchées par un conflit ou une catastrophe à retrouver un sentiment de normalité, à interagir d’égal à égal sur le marché, à s’engager de manière productive avec les communautés d’accueil et à soutenir les économies locales

L’histoire

Établi en 2019, le DCF a déjà à son actif quelques réalisations majeures :

Méthodes de travail

  • Le DCF est un forum informel. La présidence est tournante, deux coprésidents étant élus tous les 12 mois.
  • Le groupe se réunit mensuellement en ligne et organise des réunions supplémentaires sur les différentes thématiques, ainsi que des réunions ad hoc sur d’autres sujets spécifiques, le cas échéant.
  • Les réunions physiques sont ad hoc, généralement en marge d’événements importants.
  • Des groupes de travail font avancer des sujets spécifiques, et les résultats de ces groupes sont approuvés par l’ensemble du groupe.
  • Les membres s’efforcent d’avoir une participation appropriée au niveau technique ou politique et de maintenir une représentation cohérente. La flexibilité et la collégialité sont primordiales.
  • À la fin de chaque année civile, le groupe évaluera son expérience, la valeur ajoutée du forum, et déterminera les prochaines étapes.
  • L’adhésion au DCF est subordonnée à la signature des principes énoncés dans la déclaration commune des bailleurs sur les transferts monétaires humanitaires.

Comment s’inscrire

Si vous êtes un point focal d’un des membres qui a signé ou souhaite signer la JDS sur les transferts monétaires humanitaires, veuillez prendre contact avec les coprésidents en utilisant les coordonnées ci-dessous.

Contacts des co présidents

John Lamm, Bureau de l’aide humanitaire de l’USAID, jlamm@usaid.gov  

 

 

 

Laura Meissner, Bureau de l’aide humanitaire de l’USAID (Univ. of Arizona), lmeissner@usaid.gov

 

 

Ellen Lee, Département d’État américain, Bureau de la population, des réfugiés et des migrations, LeeEK3@state.gov. 

 

Support technique CashCap

En 2023, le DCF est soutenu par une équipe indépendante d’experts techniques engagés par l’intermédiaire CashCap/NORCAP.

En tant que collaboration indépendante, les Zebs utilisent leur expertise (et font appel à d’autres personnes si nécessaire) pour fournir un soutien stratégique, technique et administratif aux membres du DCF.

Pour atteindre les résultats du DCF, il faut s’engager avec le forum en tant qu’entité (en particulier les co-présidents), mais plus encore, il faut s’engager avec les représentants individuels du DCF et leurs institutions, pour remplir les engagements JDS, en particulier au niveau des pays”.
Commentaire d’un membre du DCF sur l’importance des Zebs

Pour plus d’informations sur notre vision, notre histoire et nos priorités annuelles, veuillez consulter le document ci-dessous.

Le b.a.-ba des transferts monétaires : tout ce que vous devez savoir

Explorer maintenant