Skip to main content

Le b.a.-ba des transferts monétaires : tout ce que vous devez savoir

We are sorry but the page you are looking for is not available in the language you have selected, please go to the corresponding homepage
  1. Accueil
  2. Blog
Blog Post

Centrer les transferts monétaires sur les personnes : Conseils pratiques de la FICR

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a mis au point un court cours en ligne destiné aux praticiens de l’humanitaire, qui met l’accent sur le rôle de l’engagement des communautés dans les transferts monétaires. En avant-première, la FICR a résumé ses principaux conseils pour centrer les transferts monétaires sur les personnes tout au long du cycle du programme.

4 juillet 2023 — De Mark South, Güneş Alpan

Depuis février 2022, la FICR et les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont apporté à plus d’un million de personnes dans 29 pays plus de 100 millions de dollars US d’assistance monétaire, mettant rapidement des ressources financières à la disposition des personnes et des communautés à grande échelle, là où elles peuvent avoir un impact immédiat sur la vie des gens.

Compte tenu de la complexité des négociations avec les prestataires de services financiers, les sociétés de téléphonie mobile et les développeurs d’applications, de la mise en place de processus, de la garantie d’une diligence raisonnable et de la gestion de tous les “un” et “zéro” nécessaires à la mise en œuvre de l’aide financière, certains craignent que nous ne perdions trop facilement de vue les réalités humaines qui sont au cœur de ce que nous essayons d’accomplir.

Mais les transferts monétaires ne remplacent pas l’engagement avec les gens. Il s’agit de tirer parti des possibilités offertes par la technologie et d’intégrer les éléments les plus pertinents à nos approches communautaires afin de soutenir plus rapidement et plus efficacement les personnes en situation de crise. En fin de compte, les transferts monétaires sont identiques à toute autre forme d’aide humanitaire : il s’agit de personnes.

C’est pourquoi la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a mis au point une courte formation en ligne soulignant le rôle de l’engagement des communautés dans les transferts monétaires.

Un avant-goût rapide

En guise d’avant-goût et pour vous encourager à visiter les modules eux-mêmes, la FICR a résumé ses principaux conseils pour que les transferts monétaires soient axées sur les personnes tout au long du cycle du programme :

1) Préparation

Il est essentiel de se préparer à recevoir des transferts monétaires et de s’assurer que les capacités, les systèmes et les processus sont en place pour permettre l’inclusion et la participation des personnes issues des communautés touchées par la crise. Les enseignements tirés du programme ESSN (Emergency Social Safety Net) en Turquie, ainsi que d’autres réponses, ont souligné l’importance de mettre rapidement en place des centres d’appel et des mécanismes de retour d’information à grande échelle pour soutenir l’efficacité de l’assistance monétaire. L’expérience a montré qu’il était important de recruter des personnes issues des communautés touchées par la crise pour répondre aux appels et aux questions, de veiller à ce que les appelants puissent communiquer dans les langues avec lesquelles ils sont le plus à l’aise, d’intégrer la sensibilisation et la sensibilité culturelles et de renforcer les relations et la confiance entre la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge et les personnes touchées par la crise.

2) Évaluation

Comme à chaque étape du cycle du programme, il est essentiel d’inclure les membres de la communauté autant que possible, en créant un environnement dans lequel ils peuvent apporter leurs compétences et leurs connaissances inestimables – langue, compréhension culturelle, relations existantes – pour influencer sur votre travail. Lors des évaluations, les membres des communautés touchées peuvent, par exemple, donner des conseils sur la meilleure façon de mener le processus, signaler les questions sensibles et aider à faire participer les personnes qui peuvent être marginalisées ou difficiles à atteindre, et qui pourraient autrement être exclues. Elles peuvent même, comme lors de la réponse à l’ouragan Dorian dans les Caraïbes, aider à déterminer que les transferts monétaires ne sont pas l’approche la plus efficace.

5) Évaluation

Les personnes touchées par les crises sont les experts de leur propre vie et de leur propre rétablissement, et personne n’est mieux placé pour savoir si l’aide a fonctionné.

Outre l’évaluation des résultats des programmes, il convient également de se pencher sur la manière dont ces résultats ont été obtenus : les personnes ont-elles eu le sentiment d’être traitées équitablement, avec respect et dignité, ont-elles eu le sentiment d’être associées de manière significative à la prise de décision ?

Il est également important d’écouter les personnes qui ne bénéficient pas directement de transferts monétaires: que pensent-elles du programme ? Comprennent-elles pourquoi elles n’ont pas été incluses et ont-elles ressenti des effets – positifs ou négatifs – liés au programme ?

Et surtout, que nous disent ces personnes pour que nous puissions faire mieux la prochaine fois ?

Engagement des communautés dans les transferts monétaires tout au long du cycle du programme
Engagement des communautés dans les transferts monétaires tout au long du cycle du programme

Vous voulez en savoir plus ?

Ce cours est accessible à tous (et pas seulement aux membres du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge). Il comprend sept modules de courte durée, chacun se concentrant sur un domaine différent du cycle du programme afin de s’assurer que le travail les transferts monétaires est aussi inclusif, participatif et centré sur les personnes que possible.

Le cours s’appuie notamment sur l’expérience acquise lors de la mise en œuvre du plan d’aide sociale d’urgence (ESSN – Emergency Social Safety Net) en Türkiye, qui a permis de distribuer plus d’un demi-milliard de dollars sur trois ans et de venir en aide à plus de 1,5 million de personnes.

Chaque module dure environ 15 à 20 minutes et peut être suivi dans n’importe quel ordre, de sorte qu’il est possible de s’y plonger et de s’en éloigner, tout en combinant les sept modules pour obtenir une vue d’ensemble.

Si vous souhaitez vous inscrire, rendez-vous sur la plateforme d’apprentissage de la FICR et recherchez le module Engagement et responsabilité des communautés (CEA) dans l’assistance monétaire.

Auteur.e

Mark South travaille au sein du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge depuis 2007 et occupe actuellement le poste de délégué à l’engagement et à la responsabilité des communautés pour l’Europe et l’Asie centrale. Mark a joué un rôle clé dans le développement du contenu des modules d’apprentissage en ligne “Engagement et responsabilité des communautés (CEA) dans l’assistance monétaire.”

Güneş Alpan travaille en tant que déléguée à l’engagement et responsabilité des communautés dans le cadre des transferts monétaires pour le bureau européen de la FICR à Budapest. Son objectif est d’assurer une forte intégration des approches CEA dans l’assistance monétaire à travers la réponse de l’Ukraine et des pays touchés. Auparavant, elle a travaillé pour le programme ESSN en Türkiye et a contribué au développement des modules d’apprentissage en ligne sur “Engagement et responsabilité des communautés (CEA) dans l’assistance monétaire.”

 

Image de couverture : Point d’enregistrement pour les transferts monétaires en Pologne. Crédit : Carla Guana/IFRC. Juin 2022.

 

Le b.a.-ba des transferts monétaires : tout ce que vous devez savoir

Explorer maintenant